-3- 

Technologie&plus

Une conception créative
La conception de cette double tour de bureaux est créative, c’est le 
moins que l’on puisse dire. La tour Nord dont la face Est est inclinée de 
9 degrés, est érigée sur une base rectangulaire de 16 x 79 m de côtés ; 
au 45

ème

 étage, elle évolue en un trapèze dont les côtés mesurent 8 x 

59 x 25 x 56 m de long. La tour Sud est juste l’opposé : elle part sur une 
base trapézoïdale dont les côtés mesurent 5 x 55 x 27 x 59 m et évolue 
en un rectangle de 15 x 55 m au niveau du 43

ème

 étage.

Avec cette architecture spéciale des tours, ses inclinaisons, ses 
déports et des plans au sol qui évoluent continuellement, l’aspect 
de l’ensemble de la structure change radicalement selon l'angle 
sous lequel on la regarde. Elle présente des contraintes extrêmement 
sévères pour l’équipe chargée de la topographie.

Le bureau d’études Gemmer & Leber, dont le siège est situé à Werneck, 
a été chargé des travaux de topographie. « Une structure avec une 
architecture aussi originale est un défi pour tout topographe » a 
déclaré l’ingénieur Willi Almesberger qui a développé, chez Gemmer 
& Leber, le concept de la topographie des nouveaux locaux de la BCE. 
« Mais le bâtiment de la BCE présentait une difficulté supplémentaire : 
avec cette conception déconstructiviste des deux tours, au fur et à 
mesure que la construction avançait, l’augmentation des charges 
provoquait non seulement le tassement habituel mais également 
une inclinaison et une torsion des tours ».

Ces déformations inévitables étaient particulièrement visibles sur les 
étages inférieurs et avaient au niveau du 25è étage atteint une valeur 
maximale de 16 cm. Pour les compenser et obtenir en fin de compte 
une structure stable sur le plan dimensionnel, l’ensemble du bâtiment 
devait être construit de manière à s’opposer aux déformations 
attendues. La structure fut, par conséquent, prédéformée en cours 
de construction — en d’autres termes, les plans ont été modifiés 
pour compenser de manière proactive la déformation induite par la 
torsion - afin d’atteindre les dimensions spécifiées lorsque l’ensemble 
des charges vont se conjuguer.

Des équipements adaptés
La géométrie complexe et la précision de mesure requise de ± 8 mm 
dans les zones centrales, ± 6 mm pour les autres points et ± 5 mm 
pour la planéité constituaient un défi de taille pour les topographes. 
Pour le relever, Gemmer & Leber a utilisé cinq stations totales 
Trimble S6 étalonnées qui permettent d’obtenir une précision de 
0,3 mgon (1 seconde d’arc) pour les mesures de direction, de réaliser 
des mesures de distance avec une précision de 2 mm +2 ppm et 
de compenser les erreurs de nivellement avec une précision de 
1,5 mgons (5 secondes d’arc).

« Les stations totales Trimble sont très conviviales et leurs menus sont 
très explicites » nous a expliqué l’ingénieur Bernhard Engelbreit, chef 
de projet pour les travaux de topographie. « Avec des stations totales 
robotisées équipées de contrôleurs Trimble TSC2® sans câble, nos 
topographes ont pu, dans la plupart des cas, commander à distance 
les instruments, ce qui nous a permis d’être sur le point de mesure réel 
et non à côté de l’instrument ». Dès lors, il était possible de mesurer 
très rapidement les points, ce qui a permis de réaliser les travaux de 
topographie en parallèle avec l'avancement de la construction. B. 
Engelbreit ajoute :  « Avec d'autres équipements, il aurait été impossible 
de respecter les exigences du calendrier, à savoir de réaliser un nouvel 
étage tous les six jours ».

L’équipe d'Engelbreit a commencé par configurer un système de 
coordonnées du site. Au début des travaux de construction, des 
points de référence ont été établis sous la forme de poteaux fixes ; ces 
points de référence ont ensuite été intégrés dans la structure de sorte 
qu’ils étaient masqués au fur et à mesure de l’avancement des travaux. 
Pour cela, les topographes ont configuré quatre points d’aplomb dans 
le sous-sol de la tour sud, six dans la tour nord et quatre dans l’atrium 
afin de constituer le nouveau réseau de référence. Le système de 
coordonnées a été aligné sur la grille du niveau inférieur, le contrôle 
de hauteur étant réalisé par nivellement fin.